• Grey Facebook Icon
  • Grey YouTube Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey SoundCloud Icon

© Trio Atanassov 2017

LE TRIO

THE TRIO

"Grâce à un sens surdéveloppé du dialogue, [les musiciens du Trio Atanassov] nous invitent à entrer dans l’intimité de la partition et trouvent bien des occasions de faire vibrer notre corde sensible. Sûrs de leur technique et de la conduite de chaque phrase, ils donnent une ampleur noble au pathos des deux pages [trios de Smetana et Dvořák]. Leur science de la dynamique, avec ses grands (de)crescendos sereinement menés, ses contrastes soudains et ses détails soignés participe à la construction de formes que l’on imagine difficilement plus cohérentes." Diapason, Nicolas Derny, mai 2014

Pour son premier CD, le Trio Atanassov remporte un Diapason d’Or. Et par ses mots, Nicolas Derny met le doigt sur ce qui, au fil des ans, est devenu la marque de fabrique de l’ensemble :  des interprétations faites d’un alliage subtil d’émotion et de lisibilité.

La connivence qui unit Perceval Gilles, Sarah Sultan et Pierre-Kaloyann Atanassov depuis leurs débuts en trio en 2007 est rendue possible par un état d’esprit commun, reposant sur des valeurs partagées : intégrité et exigence artistique, curiosité musicale, simplicité humaine associée à un profond sens du partage.

L’exigence artistique des trois musiciens n’échappe pas aux grands maîtres qui les accompagnent durant leurs années de formation au sein de prestigieuses institutions européennes (CNSMDP, Université de Vienne, ECMA*). Comme le rapporte l’un d’eux, Christoph Richter, le Trio Atanassov appuie ses interprétations sur une recherche permanente, un travail incessant et des idées personnelles très claires sur les œuvres de leur répertoire.

De ce travail d’artisan découle un jeu dont la clarté du discours, unanimement saluée, permet aux trois artistes de briller dans les principaux concours internationaux pour trio avec piano à travers le monde : vainqueur des Concours de Francfort et Graz, le trio Atanassov est également lauréat des concours d’Osaka au Japon, de Trondheim en Norvège, « Joseph Haydn » à Vienne, ou encore « Joseph Joachim » à Weimar (pour ne citer que les plus importants).

Ces distinctions sont le prélude d’une carrière qui emmène le Trio se produire aux quatre coins de l’Europe, du Musikverein de Vienne à l’Alte Oper de Francfort, en passant par le Wigmore Hall de Londres, le festival Ars Musica de Bruxelles, la Philharmonie de Sofia ou encore, en France, la Folle Journée, le Festival de Radio-France et Montpellier ou la Cité de la Musique à Paris.

Les concerts du Trio Atanassov font souvent l’objet de captations par les radios européennes (ORF, HR2, Espace 2, Musiq’3, BNR) et sur France Musique, Frédéric Lodéon fait de l’enregistrement Smetana/Dvořák son Coup de cœur.

En matière de répertoire, la curiosité insatiable des trois musiciens les emmène partout.

Que ce soit dans les premiers trios de Haydn ou les dernières créations d’aujourd’hui, leur intelligence musicale leur permet de toujours mettre en valeur l’œuvre abordée dans le respect de son style.

Le Trio s’appuie sur cet éclectisme pour composer des programmes dans lesquels des œuvres d’époques et d’inspirations différentes se font écho autour d’un même thème.

Passeurs d’émotion et de connaissance, les musiciens du Trio Atanassov placent la notion de partage au cœur de leur activité de chambriste et formulent ainsi leur credo : toucher, surprendre, faire voyager nos auditeurs, et leur offrir de partager les émotions qui furent les nôtres lorsque nous avons découvert les œuvres que nous leur présentons.

*Académie Européenne de Musique de Chambre

“Thanks to an overdeveloped sense of dialogue, [the musicians of the trio Atanassov] invite us to delve into the depths of the score, and on many occasions, to strike the right chord in us. Confident in their technical skills and their phrasing, they give a noble opulence to the pathos of both works [trios of Smetana and Dvorak]. Their skilful use of dynamics, with large (de)crescendos, sudden contrasts, and meticulous attention to detail, contributes to building shapes of such coherence that it surpasses one’s imagination.”
Diapason, Nicolas Derny, mai 2014


The trio Atanassov was awarded a Diapason d’Or for its first CD. With these words, Nicolas Derny pinpoints what has become, over the years, the trademark of the ensemble: interpretations subtly merging emotion and clarity.
The complicity which unites Perceval Gilles, Sarah Sultan and Pierre-Kaloyann Atanassov since forming the Trio in 2007 comes from a common state of mind, based on shared values: integrity, artistic demand, musical curiosity, human simplicity, along with a deep sense of sharing.
These artistic qualities have been acknowledged by the great masters of chamber music coaching the three musicians during their musical training within prestigious institutions (Conservatoire de Paris, Vienna University, ECMA). Christoph Richter, for one, mentions: “This trio bases its interpretations on constant research and ceaseless work, and has a very accurate image of the works within their repertoire.”
The craftsmanship of these three musicians allows for clarity in their playing. Unanimously praised, this clarity has enabled the artists to stand out in major competitions around the world. Winner of the Frankfurt and Graz competitions, the Trio Atanassov was also awarded in other piano trio competitions: in Osaka, Trondheim, Vienna (Joseph Haydn) and Weimar (Joseph Joachim), to mention a few. 
These awards have paved the road to a career which sees the Trio performing all over Europe, from the Vienna Musikverein to the Alte Oper in Francfort, the Wigmore Hall in London, the Ars Musica Festival in Brussels, the Sofia Philharmony or, in France, the Radio-France Festival in Montpellier as well as the Cité de la Musique in Paris.
One can hear recordings of the Trio’s concerts on European radios (ORF, HR2, RTS Espace 2, Musiq’3, BNR) as well as France Musique, where Frédéric Lodéon gave his Coup de Coeur to their Smetana/Dvorak CD.
In regard to repertoire, the three musicians’ insatiable curiosity has led them on the most diversified paths. Whether in Haydn’s first trios or in most recent compositions - some of which are dedicated to them -, the musicians show a musical insight that enables them to highlight the features of each work they tackle, according to its proper style.
The Trio relies on this eclecticism to create programs where works from different periods and inspirations echo around a common theme. 
Seeking to pass on emotion and knowledge, the trio Atanassov sees the value of sharing as their deepest motivation: “Moving, surprising & even touching our audience by sharing the emotions we have experienced as we discovered the performed works - these are the things we most fervently believe in.”